Pour la mesure du facteur de bruit des amplificateurs dans un système 50 ohms on recours souvent aux sources de bruit qui génèrent du bruit blanc gaussien. Ici je présente un simple proto d'une telles source à base de deux transistors et d'une diode zener. Au coeur du montage est donc une diode zener 1N759 qui est la source de bruit. Puis ce bruit est amplifié par un amplificateur à base de deux transistors BFR93A. Le premier étage de l'ampli fournit le gros du gain en tension, alors que le deuxième permet une adaptation de la sortie à 50 ohms.

Le gain en tension simulé sous LTspice de l'ampli est de 16 V/V:

L'adaptation en sortie à 50 ohms est très bonne sur toute la bande:

Le proto a été réalisé sur une plaque de prototypage. La tension de l'alimentation +5V des transistors est fournie par 7805 pour avoir un comportement stable. La tension de l'alimentation de la diode +15V idéalement devrait également être régulée, cependant j'ai remarqué que le bruit généré ne varie presque pas entre dans la plage de +/-1V par rapport à la tension nominale.

On voit que avec la source éteinte à 50 MHz on mesure une tension de bruit de 36nV/sqrt(Hz), soit -135.9 dBm/Hz, tandis qu'après la mise sous tension le bruit augmente à 92nV/sqrt(Hz), soit -127.7 dBm/Hz. La mesure montre que le bruit généré est assez constant sur toute la bande. L'ENR obtenu de la source par rapport au plancher thermique de -174 dBm/Hz est alors autour de 46 dB.

On remarque également la présence d'un pic autour de 56 MHz dont j'ai pas compris la nature, il ne s'agit probablement pas d'une oscillation car il n'y a aucune harmonique de cette fréquence. A part ce pic le spectre est propre jusqu'à 3 GHz. La prochaine étape serait de le mettre dans un boitier blindé et peut être remplacer la plaque proto par un PCB correct.