La conception de cette antenne a été faite à partir d'une simulation électromagnétique de type FEM. Les paramètres ont été optimisés dans le but d'obtenir un gain maximum en partant d'un design d'une antenne Yagi à deux éléments, qui sont le dipôle d'excitation et le réflecteur. Le matériel nécessaire à la fabrication de l'antenne est illustré sur la figure 1, il est facilement trouvable dans le commerce, mais pour cette antenne tout a été acheté chez leroymerlin, les références du magasin sont données. Le matériel est composé de 3 tiges filetées de diamètre 4 mm (ref. 65299675, 0.52 euro/pièce), d'une tube carré en PVC de section 15 mm x 15 cm et de longueur 1 m (réf. 65289994, prix 2.8 euros) et de quelques écrous et boulons. Il vous faut également de quoi couper/scier les tiges ainsi qu'une perceuse (fig. 2).
fig. 1 fig. 2
Les dimensions sont données en mm sur la figure 3. De bas en haut nous avons le brin du réflecteur composé de deux parties dont la longueur totale est de 98 cm. Puis les deux brins du dipôle identiques. Et finalement le support, qui est le tube PVC avec les trous percés. Pour alimenter le dipôle il vous faut également un bout de câble coaxial. Pour ma part j'ai utilisé un câble de type RG316. La dimension importante concernant ce dernier et la longueur des accroches qui doit être dans les 40 mm.
fig. 3 fig. 4
L'antenne finale ainsi que quelques détails techniques sur l'assemblage est donné sur les figures 5,6 et 7. On note sur la figure 6, qu'un réglage du ROS est possible en dévissant le contre écrous et en variant la longueur de dépassement.
fig. 5 fig. 6
fig. 7
Après l'assemblage et le réglage du ROS suivant la figure 6, ce dernier devrait ressembler à ce que j'ai mesuré sur les figure 8,9 et 10. A savoir une très bonne adaptation entre 144 MHz et 146 MHz (ROS de 1.2). A ROS de 2 la bande passante est relativement large et va de 138 MHz à 151 MHz.
fig. 8 fig. 9
fig. 10
Finalement en matière du gain, la simulation 3D de l'antenne nous promet un gain de l'ordre de 6.2 dBi (fig. 11-13), ce qui est plutôt très bien pour une antenne Yagi à 2 éléments.
fig. 11 fig. 12
fig. 13