Cette antenne Yagi que je présente ici, a été développée dans le but de capter les signaux entre 430 et 440 MHz issus des satellites radioamateurs. L'antenne possède trois éléments et est relativement simple à réaliser et très bas coup.

La simulation du modèle numérique à permis de fixer les dimensions de l'antenne et obtenir un pronostique sur la bande passante. Sur la figure 1 on note que la bande passante à -10 dB (ROS 2:1) va de 427 à 458 MHz.

Fig. 1, S11 simulé

Le support de l'antenne est un carré profilé en PVC de 11.5 mm de coté. L'écart entre le réflecteur et le directeur est de 300 mm. Le directeur et le réflecteur sont fait avec une tige filetée de diamètre 4 mm.

Fig. 2, Carré profilé en PVC Fig. 3, Réflecteur (en bas) et directeur (en haut) de l'antenne

L'élément excitateur est un dipôle replié fabriqué à partir d'un câble coaxial RG316. La longueur totale du dipôle est de 300 mm. Afin de donner une rigidité au câble, ce dernier est inséré dans un tube PVC dans lequel on crée une ouverture afin de souder la ligne d'attaque.

Fig. 4, Structure du dipôle Fig. 5, Assemblage du dipôle

L'antenne est presque terminée, il suffit d'insérer les tiges filetée et coller le dipôle avec un pistolet à colle. Les extrémité du tube PVC sont également remplie de colle.

Fig. 5, Écarts entre éléments Fig. 6, Collage du dipôle
Fig. 7, Colle dans le tube PVC Fig. 8, Antenne terminée

La mesure du ROS de l'antenne fabriqué (fig. 9) montre que l'antenne possède une bande passante entre 419.5 et 451.2 MHz pour une ROS de 2:1.

Fig. 9, S11 et ROS mesuré de l'antenne

En matière de gain de l'antenne, le simulateur promet un gain autour de 7.8 dBi.

Fig. 10, Gain de l'antenne simulé